Facebook Youtube

English


Catherine Elvira Chartier

Soprano et Altiste

Catherine

Formation musicale : Maîtrise en chant classique. Dès l'âge de 6 ans j'ai étudié le violon que j'ai troqué pour l'alto à l'âge de 12 ans. Parallèlement, j'ai pratiqué le piano de 7 à 20 ans pour finalement me consacrer au chant. J'ai débuté ma formation à 18 ans jusqu'à obtenir une maîtrise en chant classique à l'Université de Montréal dans la classe de Gail Desmarais. Du plus loin que je me souvienne, la musique a toujours fait partie de ma vie; née d'une famille de musiciens, je suis tombée dedans au berceau.

Autres instruments : Piano

Projets musicaux hors Liva : Diverses prestations en solo dans le répertoire classique (opéras, oratorios, récitals), duo classique avec Pier Carlo, Choeur de chambre du Québec, trio et quatuor à cordes. Écouter des extraits.

Influences musicales : Bien évidemment mon professeur et mentor Gail Desmarais. Toute ma formation classique, notamment la musique baroque et la musique contemporaine.

Groupes, musiciens ou compositeurs préférés : Opeth, Megadeth, Queensrÿche, The Cure, The Police, Sting, Peter Gabriel, David Bowie, Elly Ameling, Renée Flemming, Bryn Terfel, Dietrich Fisher-Diskau, Stéphane Grappelli, Helmut Lipsky, Renaud Garcia-Fons, Djivan Gasparian, Francis Poulenc.

Premier disque acheté : Je crois que c'est une version des Tableaux d'une exposition de Mussorgsky. Chose certaine, c'était un disque de musique classique.

5 meilleurs albums : Sehnsucht (Rammstein), Damnation (Opeth), Dream of the Blue Turtle (Sting), Synchronicity (The Police), Operation Mindcrime (Queensrÿche), Alina (Arvo Pärt), Disintegration (The Cure)...je sais, ça fait plus que 5, mais y'a des ex aequo...

Meilleures chansons de Liva : Agnus dei, Sic mors vitam, Luge penam, The Last word, Come In, Winter Days, The Indian Serenade

Préparation avant un concert : Rien de vraiment spécial. J'ai pas de routine ni de superstition si ce n'est que de vouloir être avec le groupe et de se donner l'accolade avant de rentrer sur scène.

Où aimeriez-vous performer sur scène : N'importe où de grandiose.

Pire cauchemar sur scène : Le concert du 17 avril 2004 aux Foufounes électrique, à Montréal. Pier Carlo et moi étions affligés d'une bronchite-laryngite, la boîte de Kleenex posée sur le bass drum. J'étais enceinte d'environ 2 mois et la vibration des subwoofers sous la scène que je ressentais dans le talon de mes bottes me faisait sentir très mal. Pier Carlo a eu des problèmes d'amplification qui nous ont obligés à faire un solo de batterie, de basse puis d'alto, le tout couronné par les techniciens qui, à la fin du spectacle, démontaient la scène alors qu'on était encore dessus.

Concert mémorable/meilleurs souvenirs sur scène : Le concert du 6 septembre 2003 au Medley, à Montréal, en première partie de Nightwish.